Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.
  1. Sud Immo
  2. >Conseils pour acquérir un bien immobilier

Conseils pour acquérir un bien immobilier

L’achat d’un logement est un projet important. Il convient donc de choisir un professionnel de l'immobilier spécialiste du secteur recherché pour concrétiser plus rapidement ce projet.


Le professionnel de l’immobilier, spécialiste de son secteur et des prix actuels, vous fera visiter des biens et sera surtout l’intermédiaire idéal pour acheter un bien au prix du marché. Il s’assure également de la conformité aux réglementations (certificats et diagnostics obligatoires...), la régularité des titres de propriété, les éventuelles servitudes... Vous pouvez également demander des conseils à l’agence immobilière pour le montage financier du projet.


Le compromis de vente engage le vendeur à vendre son bien immobilier à un acheteur en précisant les conditions de la vente. La signature du compromis vous engage à acheter le bien. Après la signature du compromis, il faudra compter environ 3 mois pendant lesquels le notaire monte le dossier de vente.


Lorsque toutes les procédures administratives seront réalisées, vous pourrez convenir d’une date pour la signature de l’acte authentique chez le notaire. La signature de cet acte vous fera devenir officiellement propriétaire du bien.

 

Frais d'agence charge acquéreur / vendeur quelle différence ?

 

Lorsque les honoraires de vente sont à la charge de l'acquéreur, les frais de notaire sont calculés sur le prix net vendeur du bien. C'est à dire hors honoraires d'agence.
 
Exemple: sur un bien à 315 000 € honoraires d'agence inclus de 15 000 €, les frais de notaire sont calculés sur le net vendeur, soit 300 000 €.

Frais de notaire = 22 000€

En revanche, lorsque les honoraires de vente sont à la charge du vendeur, les frais de notaire sont calculés sur le prix total soit 315 000 €.

Frais de notaire = 23 000 €

Dans cet exemple, le fait de porter les honoraires à la charge du vendeur implique donc un surcoût de taxes de 1 000 € pour l'acquéreur.